Dessiner, écrire, à la maison de Balzac

Qu’il est étrange cet accrochage à la maison de Balzac ! Il a pour lui un joli titre « L’écriture dessinée » qui m’a immédiatement attiré.  Sur place, en revanche, j’étais un peu perdu. Aux murs des différentes pièces des œuvres à mi-chemin entre l’expérimentation typographique, le dessin, la calligraphie, l’abstraction, la forme poétique et un peu d’humour potache. Tout cela se laisse regarder sans déplaisir aucun, mais le texte n’aide pas franchement à voir les liens tissés avec l’ancien propriétaire des lieux.

DSCF9748

Donc je résume. Les artistes du mouvement CoBra aimaient « La comédie humaine » et ont fait quelques expérimentations graphiques sur le thème.  2 concepts clés : les logogrammes, les modifications.

Dotremont invente le logogramme, une sorte d’écriture où on laisse libre court à la main, sauf que le résultat reste signifiant, enfin autant que peut l’être un court texte surréaliste.

DSCF9740

Traduction :

DSCF9739

DSCF9737

DSCF9736

DSCF9735

L’aspect « Modifications », il faudrait mieux d’ailleurs parler de détournements, se retrouve dans l’image et/ou le texte, 2 exemples :

Asger Jorn, l’avant-garde se rend pas, détournement d’un portrait acheté aux puces. C’est très con, mais cela m’a fait sourire…

asgerjornL’autre détournement se trouve dans le texte, par des jeux de mots plus ou moins évolués voire grivois. Ainsi sur le dessin de la page de droite, « son chagrin éclata », les lettres sont rajoutées sur l’image avec une place, disons significative, pour la première lettre du chagrin.

DSCF9741

Un peu avant ces périodes, on retrouve des initiatives proches (comme quoi on n’invente jamais rien) chez Théophile Bra et Victor Hugo (ci-dessous).

DSCF9745

En dehors de ces catégories, ou alors parce que je n’ai pas bien saisi le lien, on trouve des eaux-fortes de Pierre Alechinsky.

DSCF9742

 

En conclusion, ce n’est pas vilain mais honnêtement on ne comprend pas grand chose. D’ailleurs, je suis bien en peine de savoir si j’ai commencé par le début ou la fin de l’exposition (il faut dire que des classes étaient en visite et bloquaient un peu le passage..). Cela dit, on en ressort pas forcément plus intelligents, car il manque beaucoup d’informations pour saisir mieux les liens voire même la démarche des artistes de CoBra.

 

Tarif : et ben je sais pas…

Durée : 20-30 minutes

http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/maison-de-balzac/le-musee-sera-ferme-du-16-fevrier-au-12-mars/rub_6837_actu_153101_port_15616

 

DSCF9754-Modifier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s