Revoir Paris, Schuiten/Peeters et des projets fous-fous-fous

Concomitamment à l’exposition sur Viollet-Le-Duc, une autre salle est dédiée à Paris, et plus exactement aux regards, disons utopistes, avec une (grosse) pointe de cauchemar quand même, futuristes, en tout cas, sur la Capitale et qui met en exergue François Schuiten et Benoit Peeters. Bon alors, abattons les cartes de suite, je suis ébahi par le talent et la créativité des 2 compères, j’adorerais avoir 1/10ème de leur talent mais je balise comme un malade devant le résultat du coup je n’aime pas du tout.Oui c’est comme ça, mais les grands vides, les hauteurs démesurées, les corps qui chutent, la claustrophobie qui pointe le bout de son nez un peu partout, la folie qui guette, les pertes de repères, non franchement ça m’angoisse, je supporte pas. Je préfère le frère, Luc Schuiten, qui même s’il ne cède en rien côté créativité, parvient avec un peu plus de végétal, à apaiser un peu mes perceptions.

Ceci étant dit, l’exposition se découpe en 2 parties, une plutôt historique dédiée à l’évocation des grands projets plus ou moins (enfin plutôt plus que moins) farfelus. Et ce, depuis le début du XIXème en gros. Projets parfois réalisés comme le suivant :

Jean-Antoine Alavoine la Fontaine de l’éléphant, (celles des Misérables, do you hear the people sing ? )

Elefant der Bastille

D’autres réalisés mais sous une forme un peu plus digeste comme le projet de Pyramide dans la cour des tuileries, mais là on parle d’une pyramide stupa d’influence Bouddho-azteco-baroque en gros, ou alors un tour gigantesque au milieu du Louvre.

 

On vogue ensuite à toute vapeur dans des cieux submergés par les dirigeables, tandis que de gigantesques écrans projettent en temps réel, les événéments qui se déroulent en Chine. Très steampunk donc avec une esthétique gravity-rushienne qui n’est pas pour me déplaire.

DSCF9578

Les projets de couverture des grands boulevards (avec circulation sur 2 étages donc) et un X-crossing sur la Seine avaient été envisagés :

DSCF9574

L’exposition universelle de 1900 permet de redescendre sur terre avec des trottoirs roulants (réellement mis en place). En revanche, on se félicité d’avoir échappé, à la transformation de l’ile des cygnes en porte-avion :

DSCF9579

A l’ère du roi Béton, on découvre des aménagements alternatifs pour la Défense comme l’immeuble-miroir qui aurait peut-être un peu cassé les courants d’airs sur l’esplanade.

DSCF9576

Au fond de la salle, une vaste installation interactive permet de se mouvoir dans des projets d’aménagement demesurés comme cette tour Eiffel au milieu de 4 dents, évoquant les côtes du squelette d’un gigantesque cétacé, le tout relié par des passerelles vitrées… La Défense aussi avec des superstructures végétalisantes oscillant au gré des vents et des routes aériennes qui slaloment entre les édifices :

DSCF9580

 

AU milieu de toutes ces élucubrations diverses et variées, des planches de la BD « Revoir Paris » de Shuiten/Peeters, en N&B à l’encre ou mises en couleur. On ne sait pas trop si elles sont dans l’ordre, alors c’est un peu dur et à suivre (déjà qu’en temps normal, je n’y comprends pas tout…). Des dessins originaux sont aussi présentés pour la première fois, ainsi que les projets des aménagements de la station Arts et Métier et de la chapelle du Musée.

DSCF9577

 

Exposition plutôt destinée aux architectes (non pas moi, les autres hein), aux fans de la BD et de rétrofuturisme. Si vous n’entrez pas dans ces catégories, elle n’est pas indispensable mais s’il vous reste un peu de capacité de concentration après Viollet-Le-Duc..

DSCF9582

L’installation est jolie même si certains accrochages sont vraiment trop hauts, qu’il y a beaucoup de reflets et qu’un fond sonore un peu désagréable vient parfois agresser les pavillons à miel.

DSCF9581

Site officiel : http://www.citechaillot.fr/fr/expositions/expositions_temporaires/25655-revoir_paris.html

Tarif : 5 euros (seule), 12 euros en combinant avec Viollet-Le-Duc.

Durée : 30-45 minutes suivant votre appétence architecturale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s