J17 : Tokyo, dernier jour

Allez, cette fois-ci, c’est la der des ders et pour marquer le coup nous avons le droit à un réveil en fanfare (littéralement) avec levée des couleurs et défilé :

DSCF9075

Après l’échec du début du séjour, nous retournons à Tsukiji (mais si vous savez le marché aux poissons). Cette fois c’est ouvert et tout noir (de toutous). C’est à se demander s’il n’y a pas plus de touristes que de mecs qui bossent d’ailleurs. En tout cas, ils sont toujours moins nombreux que les poiscailles. Forcément, c’est le plus grand marché aux poissons du monde. Non ? Oui bon peut être pas le plus grand en effet, mais certainement bien classé il est (oui quand je pipote  , jedi je parle).

DSCF9080

DSCF9081

Non non ce n’est pas du bœuf, mais du thon rouge :

DSCF9090

DSCF9092

Quand je vous dis que c’est un peu le bordel :

DSCF9094   DSCF9117

Alors, foin de salles blanches et de plans de travail immaculés, vous verrez moins de masques chirurgicaux que dans le métro. Non ici, le milieu est plutôt old-school, rustique, voire un peu bordelique par endroit. Les triporteurs se faufilent à tout berzingue dans des allées, prenant un malin plaisir à arroser le distrait en roulant dans les flaques qui minent ça-et-là le sol. Les cheminements sont plus ou moins praticables (bon en fait ils sont souvent très encombrés), submergés par des bacs remplis de tous les poissons de la terre (plus exactement de la mer). Un seul mot d’ordre : coquillages, crustacés, osteichthyes de tous les pays, unissez-vous, venez vivre une (ultime) expérience hors du commun, avant de vous retrouver en sashimi dans une cuisine de la capitale nippone.

Pas de cris ou d’invectives, on reste calme (ou alors c’est que la phase agitée est déjà passée), on range, on nettoie, on débite les morceaux de thon rouge de 40 kilos.

Conclusion, c’est à voir, mais ne croyez pas ce que vous racontent les guides, ce n’est pas immanquable.

Nous nous écartons un peu du flux pour aller aux marchés aux légumes, beaucoup plus serein avec des fruits (ou légumes on sait pas bien d’ailleurs) originaux.

feuilles de Gingkos, érables, fleurs pour la déco :

DSCF9110

DSCF9112

Nous refaisons le jardin « Hima-Rikyu » sous le soleil cette fois, mais si la seconde visite est toute aussi appréciable que la première, c’est aussi qu’on a un plan. Nous allons partir en croisière. Oh pas très longue, 45 minutes, pas très loin, puisque nous allons à Asakusa, et l’embarcadère est directement dans le jardin.

DSCF9138

DSCF9140

DSCF9137

DSCF9123

DSCF9142

DSCF9152

 

Les rives de la Sumida donnent à penser que tout le monde veut profiter des derniers jours de beau temps. Elles montrent aussi pas mal d’autoroutes…

DSCF9176

DSCF9184

DSCF9179

DSCF9160

Pas mal de visiteurs à Asakusa :

DSCF9187

DSCF9198

Nous pique-niquons à Ueno avant de retourner au X-crossing de Shibuya pour visiter le fameux 109, Mecque (enfin plutôt Anti-Mecque, étant donnée le taux de couverture des chairs féminines en vigueur dans le bâtiment) de la mode plutôt jeune, plutôt courte. A l’intérieur, 7,8,9 étages, je ne sais plus, j’ai perdu le fil, c’est bruyant, coloré et exclusivement destiné à un public féminin. Photos pas autorisées par peur des voyeurs (j’imagine).

Un passage à Tokyu Hands et Diner rapide à Ootoya (encore). Nous reprenons nos valises à l’hôtel, puis le métro jusqu’à l’aéroport.  Derniers regards sur le Japon avec les alignements impeccables des commutters qui rentrent chez eux et une petite partie live de « Densha de go » en matant à travers la fenêtre du conducteurs de la rame (j’ai ainsi découvert que les trains avaient des feux de croisement et des phares comme les voitures, dingue !).

Snif. Ce n’est qu’un au revoir. Ben oui, il y aura encore un billet pour l’épilogue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s