J13 : Tokyo

En ce jeudi où la météo n’annonce pas de pluie (du moins le matin), je propose de nous rendre au Nihon Mikan-en. Joli parc qui présente des maisons traditionnelles venues de tout l’archipel.

DSCF8792

DSCF8791  DSCF8797  DSCF8801

 

DSCF8800

 

DSCF8821

Quand je dis « venues », c’est vraiment le terme. Elles ont été démontées, déménagées et remontées. Comme ce n’est pas du Ikea, c’est tout à fait possible de les remonter à l’identique. Il y a donc ici une vingtaine de demeures originaires d’Honshu et de Kyushu (rien pour Hokkaïdo et Shikoku), plus une scène de kabuki complète avec les « deus ex machina », elle est encore utilisée à l’occasion.

 

DSCF8813

Peu de monde, à part des retraités à leur poste pour dessiner ces belles constructions, et quelques écoles. Le personnel est super sympa, anglophone (!!) et allume le foyer dans certaines maisons, en invitant les visiteurs à les rejoindre auprès de l’âtre. Pas de cheminée, les foyers sont souvent creusés à même le plancher (ce qui me fait toujours craindre l’incendie).

DSCF8808

Ce petit feu permet de garder l’odeur de fumée qui imprégnait en permanence les maisons de l’époque. Il faut prendre son temps pour tout visiter, il y a beaucoup de choses à lire, l’histoire de chaque maison mais aussi de la famille qui y a vécu. Petit à petit, on se rend compte que ces bâtisses, qui étaient propriété de familles plutôt aisées, abritaient du monde (en incluant les domestiques), accueillaient les activités manuelles, agricoles, les visiteurs. Pourtant ces familles upper-class avaient une vie plutôt rude surtout en hiver, travaillaient 7/7 et 18/24 parfois à la lueur de la bougie. On imagine les conditions de vie des familles moins favorisées !

 

DSCF8829

Attentionx aux traversées de tanikis  !

DSCF8789

DSCF8816

Changement total de décor pour Shinjuku, l’ultra-moderne. Après un déjeuner, nous allons au 45ème étage de la mairie de Tokyo, qui a le bon coup de rester gratuit. La météo n’est pas forcément favorable (il crachine), on croit deviner l’esquisse des pentes du Fuji-san, mais c’est peut-être (sûrement) notre imagination.

DSCF8842

DSCF8839

DSCF8835

 

DSCF8841

Nous redescendons de notre perchoir pour Kabuki-cho, censé être le quartier chaud depuis des siècles. Echec critique c’est plein de karaokés et de restos (ce qui fait qu’on peut le confondre avec beaucoup d’autres quartiers de la capitale…) mais cela ne paraît pas plus chaud qu’ailleurs. Sans doute encore une élucubration du « Routard ». Tiens d’ailleurs, je ne vous ai pas parlé des guides touristiques pour le Japon. Nous avions un bout de Lonely (pour la péninsule de Kii) et le routard Tokyo/Kyoto. Eh bien, il n’y en a pas un pour sauver l’autre. Les « bonnes » adresses sont éventées depuis des lustres (le Nihon Mikan-en n’est pas mentionné), le discours est un peu éculé, bref, si vous voulez un bon guide, va falloir vous le faire vous-même.

DSCF8847

 

DSCF8854

 

DSCF8852

Nous finissons la journée par des emplettes avant de retrouver notre pilote préféré, rentré de Kyushu dans la soirée (avant une tempête qu’il sera le seul à voir).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s