J6 : Nara

Nous partons pour Nara par le rapide de 9:33, certes on aurait peut-être pu se lever plus tôt, mais bon c’est les vacances quand même !

Au sortir de la gare, je me rends compte que ma mémoire me joue encore des tours : je n’avais pas souvenir que Nara était aussi « ville » que ça, il me semblait qu’il y avait un peu plus de verdures avant d’atteindre les temples. Ceci dit il y a toujours plein de daims ! Et ils sont toujours aussi attachants. Collants plutôt, mais ils sont tellement mignons ! Ils rodent en meute, assoiffés de biscuits que des marchands ambulants et obligeants vendent aux touristes. Les bestioles ont bien flairé le filon et restent à proximité des camelots, l’oreille aux aguets du moindre bruit trahissant l’ouverture du plastique de la bouffe !

DSCF8047

Mais attention…

DSCF8174

On commence par la visite du Todaiji,  soit le temple du « plus ». C’est plus grand, plus gros, plus massif que tout le reste, on ne fait pas dans l’intime là, c’est le superlatif, la grosse artillerie. Et c’est en bois, donc c’est assez impressionnant !

DSCF8068

DSCF8064

A l’intérieur, les statues sont, vous vous en doutez, à l’échelle, donc c’est très grand aussi.

DSCF8076

Après ce monumental monument, nous allons au Kasuga Taisha Shrine, niché un peu plus haut dans la forêt, sanctuaire Shinto célèbre pour sa palanquée de lanternes (vert-de-gris, dorées, dehors, en intérieur, etc..).

DSCF8150

DSCF8144

DSCF8126

 

Il fait bon continuer la déambulation parmi les arbres et les lanternes de pierre (et les daims).

DSCF8087

DSCF8115Au Japon, on est très attaché à la propreté de la forêt, alors on la balaye :

DSCF8160Nous optons ensuite pour le quartier traditionnel de Nara, c’est à dire celui qui possède encore quelques maisons anciennes.

DSCF8200

Parmi ces maisons, une machiya toute en longueur (pour économiser sur la taxe foncière calculée selon la largeur du bâtiment), avec un jardin intérieur (Naka Niwa) aussi petit que mignon. La machiya est un bâtiment intégrant des parties commerciales sur la rue, le stock, et les parties privatives.

 

DSCF8187

Comme quoi, les rangements sous escalier ne datent pas d’hier :

DSCF8191

 

Nous rentrons en train et clôturons cette journée par une petite marche apéritive dans Gion.

DSCF8206

DSCF8208

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s