Randonnées en Vendée 2/2

Fin de l’entracte, la suite des randos

Le marais D’Amuré toujours dans Balades nature dans le Marais poitevin (ISBN :978-2-84640-357-3).

Comme à Courdault, un port permettait le transport de la production des marais. Aujourd’hui la seule trace est un plan incliné pour la mise à l’eau.

DSCF6807Curiosité, le cimetière d’Amuré avec ses pierres surélevées « modèle Tumulus » en meulières siliceuses.

DSCF6780

DSCF6781

Toujours les paysages typiques des marais, avec des prairies encadrées de peupliers et beaucoup de frênes et saules têtards.

DSCF6784

DSCF6788

 

Bois de Benon, encore dans Balades nature dans le Marais poitevin (ISBN :978-2-84640-357-3).

Une balade en forêt pour une fois, plutôt un bois comme l’indique judicieusement le nom. Mais un bois qui est tout sauf accueillant, réservé pour les besoins de la chasse, comme le disent les panneaux, attention aux trous de balles qui doivent être nombreux en saison. Donc rando formellement interdite en période de chasse et dispensable le reste de l’année.

DSCF6810

DSCF6798

DSCF6793

Comme chaque année, un petit peu de porno pour me refaire remonter dans les moteurs de recherche…

DSCF6795

quand on vous dit que vous n’êtes pas le bienvenu.

DSCF6792

Un sculpture spontanée

Des traces d’une nécropole néolithique sont observables au début de la randonnée. Plus d’informations ici mais je reconnais que sur mes photos ça ressemble énormément à un tas de cailloux un peu mal ordonnés.DSCF6790

 

La dernière était une redite, puisque déjà faite en hiver avec un peu plus de boue, dans puis autour de la Réserve Biologique de Nalliers.

Dans la réserve, c’est très joliment aménagé et cela illustre en grandeur-nature des différents biotopes que vous pouvez voir dans la région.  En prime, des ruines des « huttes », soit l’habitat traditionnel du marais (peuplés de huttiers donc).  Des panneaux pédagogiques vous apprendront ce qu’est une terrée, les espères qui y vivent et la raison d’être des arbres têtards (qui ne sont pas naturellement comme ça mais qui sont taillés régulièrement à hauteur d’homme pour le bois), ce qu’est une motte soit un terrain jamais inondé et cultivable. Deux observatoires, l’un plutôt pour les mammifères et l’autre pour les oiseaux sont aussi aménagés. Pas de chance, à part une cigogne nous n’avons pas croisé grand monde, mais en plein mois d’août ce n’est guère étonnant.

DSCF6800

DSCF6804

DSCF6799

Des infos sur la réserve :

http://edap.vendee.fr/Lieux-d-action/Reserve-Biologique-de-Nalliers-Mouzeuil-Saint-Martin

Autour de la réserve, la balade est sympathique mais sans plus, la faute à une partie sur route gravillonnée (mais pas trop passante), et un passage un peu longuet à côté des champs de maïs.

 

Voilà c’est tout pour cette fois, et pourvu que vous n’ayez pas envie de faire du dénivelé et de la grande forêt, la région est vraiment magnifique. On termine le séjour avec un petit repas « moules-frites » dans le port de Charron et, comme il se doit, un joli coucher de soleil. D’ailleurs une bizarrerie optique qu’on discerne assez mal sur la photo une sorte de lumière zodiacale semble émerger de l’horizon (en oblique derrière le bateau le plus à gauche mais faut vraiment le savoir pour le voir).

DSCF6823

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s