Parenthèse lumineuse au Musée Zadkine

_MG_7891J’adore découvrir dans ma ville un nouvel espace de calme, un peu en retrait de la foule. Ce fut le cas aujourd’hui avec le Musée Zadkine qui offre un espace à Mikhaïl Ivanovitch Procoudine-Gorsky (je ne le reécrirais pas, alors ce sera Gorsky pour la suite). Sieur Gorsky né en 1863, appartient à une famille de la noblesse russe, et suit de solides études en science, notamment en chimie et c’est que qui nous intéresse ici, puisque sa passion est la photographie. En couleur. Selon un procédé de trichromie, et en améliorant les émulsions existantes à l’époque,  il pratique son art en Russie ce qui va vite remonter aux oreilles du Tsar qui lui confiera des missions des documentation.

_MG_7890

 

Le procédé consiste à prendre 3 vues avec un filtre coloré – rouge, vert, bleu- à chaque fois, puis à les projeter simultanément via un appareil spécialement conçu (cf wikipedia). L’exposition a la bonne idée de reproduire quelque peu ce système en affichant chaque vue, au format carré,  sur des caissons lumineux.

_MG_7893

Ces vues de la Russie (au sens large puisqu’on visite aussi le Daguestan, Samarcande) montrent un pays à la veille du premier conflit mondial, très rural, des villages aux maisons de bois, d’immenses forêts, des artisans au travail.

Gorsky voit ses photographies comme un moyen d’éviter l’oubli et c’est particulièrement réussi car la colorisation contracte véritablement le temps : en les regardant, il est très difficile de conserver à l’esprit que ces clichés sont centenaires. Il voulait d’ailleurs en faire un outil pédagogique en développant un projecteur bon marché pour en permettre la diffusion dans les écoles, l’histoire de la Russie en décidera autrement.

_MG_7896

_MG_7897

Comme ci ces photos ne se suffisaient pas à elles-mêmes, elles dialoguent avec les sculptures d’Ossip Zadkine, c’est normal après tout nous sommes dans son antre/atelier. Ces sculptures, cubistes ou un peu plus abstraites, dans le bois ou la pierre, très brutes en tout cas, sont très bien mises en valeur (et en lumière) dans un intérieur blanc très sobre. Un petit jardin donne aussi l’occasion de voir quelques pièces dans une atmosphère de calme, loin du monde des coureurs du dimanche du Luxembourg adjacent.

_MG_7894

_MG_7903

_MG_7906

Coup de cœur pour ce petit musée, son ambiance, les sculptures et un très belle exposition pour ceux qui sont intéressés par l’histoire de la photographie. Mais pas que, car ces photos sont assez irréprochables techniquement et merveilleusement bien composées. Allez, un regret quand même, on aurait aimé un petit schéma explicatif pour la trichromie ainsi qu’avoir le pourquoi de l’aspect cylindrique des images (vous verrez que le bas de chaque vue reproduit une partie du haut de l’image).

_MG_7899

_MG_7901

Tarif : 7 euros

Durée : 30-40 minutes

Site officiel :http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-zadkine/voyage-dans-l-ancienne-russie/rub_6471_actu_133108_port_14641

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s