Bronzes chinois impériaux Xe-XIXème siècle

Le titre annonce un peu la couleur, ou plutôt la patine : c’est une exposition que je qualifierais de “pointue” au musée Cernuschi. 2013-10-12 11.58.28

 

L’occasion pour le musée de présenter des pièces qui appartiennent (en totalité ?) aux collections permanentes du musée : donc il y a du connu si vous fréquentez le musée.

 

 

En circulant à travers les vases jue ou gui, les bassins pan, on découvre donc le goût pour l’antique en vigueur à l’époque qui va chercher à travers des patines à vieillir les pièces, voire à ajouter des défauts (comme les lignes de collage des morceaux) pour faire plus vrai.

2013-10-12 12.07.12

Mention spéciale pour les bronzes kawaii destinés à un cabinet de curiosité mobile.

On apprend que les chinois ont un équivalent des fléchettes (avec des baguettes et un arc miniature) qui remplace avantageusement la cible murale par d’élégants ouvrages en bronze.

2013-10-12 12.12.15

Une petite déception par rapport aux 2 précédentes expos (ici et ici) du musée, car,  il manque un peu de contexte pour saisir l’esprit du(des) temps. Mais il faut le reconnaître, il y a quand même de superbes pièces. 

Ah si faut aimer la peinture couleur moutarde, c’est joli mais un peu monotone.

2013-10-12 11.58.13   

 

 

Pratique : 6 euros plein tarif, catalogue 39 euros

Durée : < 1 h.

Jusqu’au 19 janvier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s