Butinage de fin août

_MG_6172

Voilà, ça y est, machine réinstallée, saut direct de lightroom 3.3 au 5 et les premiers essais. Je suis totalement partial, j’adoooooooooore lightroom

Alors comme ça à chaud, comme mes optiques et mon boîtier n’ont pas changé je trouve le rendu par défaut plus avantageux mais bon, c’est hautement subjectif ..

L’avantage de lightroom est qu’à chaque version si le moteur change l’interface ne subit pas de remaniement violent : pas besoin de réapprendre un logiciel ni ses raccourcis yeepee.

Mes premières impressions au parc floral de Paris en pseudo-macro (je dis pseudo parce que c’est avec un 18-200 pas forcément spécialisé là-dedans)

L’outil de retouche avec l’option de masquage automatique me semble beaucoup plus discriminant qu’avant, on fait ses modifications en 2 temps 3 mouvements et c’est plutôt pas mal même si le bruit monte vite, exemple (zoom 1:1) :

 

 

image

Côté suppression des défauts, pas de révolution mais là encore tout se fait de manière plus fluide qu’en LR3 sans jamais devoir intervenir après le premier passage :

 

image

Amélioration de la netteté avec un bruit qui reste correct :

image

 

Les autres outils me semblent à chaque fois un peu plus optimisés sans être chamboulés donc pour quelqu’un qui, comme moi, n’aime pas le changement c’est parfait.

 

 

Sinon au parc floral, il y a une grand “dahliaseraie” et c’est beau, les couleurs, surtout les jaunes-oranges-rouges, gorgées de soleil, offrent des dégradés doux et profonds, c’est assez incroyable :

_MG_6135

_MG_6136

 

_MG_6137

 

_MG_6138

 _MG_6149

_MG_6150

 _MG_6152

 

ainsi qu’un jardin “insolite” qui est moins insolite que super mignon, coup de coeur :

 

_MG_6158

Sur cette photo, prise n’importe comment, je suis assez surpris de la matière que LR5 arrive à extirper dans les hautes lumières, tout en préservant l’ombre des feuillages, là encore 2-3 réglages, je n’ai pas passé plus de 20 secondes sur le développement et le résultat est déjà très satisfaisant.

La serre des bonsaïs, après un coup de frayeur du fait d’une fermeture momentanée, était visitable :

_MG_6163 

ça donne envie pour le balcon !

 

Quelques photos (floues) de libellules (bon j’aime pas accuser mes outils mais avec un AF de 450D ben c’est pas la peine alors tout en manuel à F/5.0, donc une pdc riquiqui,  c’est la roulette, surtout si on veut que les bestioles soient face à l’objectif)

 _MG_6192

_MG_6198

_MG_6199

  _MG_6210 

 

Bon sinon vous allez voir les photos de M. Istvan Kerekes qui sont exposées dans le cadre des Nature Image Awards 2012 dans le parc et vous verrez des belles photos de libellules. Et puis allez voir l’expo ne serait-ce que pour voir LA photo du grand prix, Monsieur Andrew Parkinson, pour son travail sur les fous de bassan (http://www.andrewparkinson.com/#/awards/4566036826 vous pouvez pas la rater c’est une pose longue montrant en flou les trajectoires des fous en vol). Après ça on est calmé, on rentre chez soi, la queue basse (avec ou sans lightroom).

 

_MG_6157

Allez quand même, l’outil upright qui, en mode full-auto, rend quand même tip-top, exemple avant/après, sur la tour Jean Sans Peur, j’adoooorrre, on a beau savoir que rien n’est magique, c’est magique quand même :

image

J’avoue que j’attendais ça depuis un bout de temps  pour éviter les manips douteuses sous Photoshop sur mes plans larges au 10-22 mm.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s