Les salles d’arcade

 

A ma première venue au Japon, je pensais trouver des salles d’arcade partout : j’avais raison mais elles n’étaient pas remplies de ce que j’espérais.

Pour les néophytes, ce terme désigne les salles de jeux vidéos où l’on met plein de petites pièces pour avoir le droit de bourriner sur une pauvre borne (enfin surtout le stick et les boutons, c’est rare qu’on tape sur l’écran) qui n’en méritait pas tant.

En tant que touriste au Japon, les salles croisées au détour de mes pérégrinations m’ont paru vides de bornes de jeux classiques et pleines de :

  • pachinko (sorte de flipper vertical plus proche du bandit manchot que du flip),
  • jeux de rythmes : guitares, batteries, DDR, tambours, etc…
  • jeux de cartes virtualisés (pas essayé, trop compliqué) : des sortes de Magic dans lesquelles des vraies cartes à jouer, achetées par ailleurs permettent d’interagir avec ce qui passe à l’écran. 
  • ufo catcher (pinces à déplacer pour attraper des peluches débiles)
  • d’autres trucs indéfinissables : dans lesquelles on balance des jetons et on espère en récupérer d’autres au travers de mécanismes pas franchement clairs.

Dans les salles de jeux, les bornes qui m’intéressent  sont cantonnées au dernier étage des salles et sont  souvent peu nombreuses et peu variées. Si vous n’êtes pas fan de Street Fighter 4, c’est parfois dur de trouver chaussure à son pied. Il y a des exceptions bien sûr comme la salle que nous avons trouvée à Sendai.

Dans les hôtels ou les grands magasins, les bornes répondent aussi à l’appel mais sont souvent vieilles et surtout mal entretenues : les boutons sont défoncés, les sticks amorphes, les écrans sont en fin de vie et tournent violets ou jaunes selon les cas (la palme à un Time Crisis 3 pour 2 joueurs avec des projos usés, un des écrans fendu, et l’autre incrusté d’images rémanentes).

Bon globalement, c’est décevant et on sent la fin d’une époque. Les jeux de notre enfance laissent la place à des trucs plus casuals (est-ce qu’on sent bien le mépris quand j’écris ce mot ?), suivant en cela la mode actuel du jeux vidéos qui se tournent vers le grand public, le joueur occasionnel. Allez on espère qu’un jour, on en revienne aux fondamentaux et en attendant, voici quelques photos.

 

Gundam Arcade

Le jeu que je rêve d’avoir dans mon salon mais qui prend beaucoup de place.

Un jeu de mecha, relativement simple d’accès au niveau pilotage (on ne peut pas tomber), un manette pour le pilotage de chaque jambe, le torse ne pivote pas, une pédale pour le réacteur de  saut, une pour l’esquive, 2 fire et d’autres trucs pour les comm’. Les matchs sont en 2*3 minutes, en équipe (généralement 4 contre 4), on marque des points pour chaque dégât infligé (les destructions de mecha sont assez rares).

Le profil du pilote est stocké sur une carte (300 Y) et on a un système de gestion de mecha tout en VO donc j’ai un peu de mal…

Comme dans tout jeu de mecha, tout est dans le timing (des tirs, des déplacements, des sauts) : un robot géant par définition, c’est lourd et ça ne virevolte pas partout comme un petit cabri.

IMG_3747 L’intérieur du cockpit.
Une rangée de pod : c’est gros (environ 2 m * 2m et autant de haut) IMG_3752
IMG_3751 IMG_3750
La classe innée du pilote de mecha…
Notez le casque qui ne me sert à rien vu que personne ne me parle et que je comprendrais rien si c’était le cas.
IMG_3748

Une super salle Taito à Sendai

Mario Kart Arcade GP2 IMG_0872
IMG_0876 Mushime Sama
La sniper alley : avec de gauche à droite Ketsui, Raiden IV et Mushihime Sama. IMG_0873
IMG_0875 ça y est, Mushihime Sama terminé. Bon OK c’était en mode original, le plus simple.

Les pros sur Raiden IV où on vient de se faire méchamment rétamer.

IMG_5608

     

 

D’autres bornes plus anciennes

IMG_0386 Dans un hôtel d’Utoro, à la sortie du onsen, un Strikers 1945 sorti en 1995: un shmup vertical que j’adore qui rend un peu moins bien avec un tube tirant sur le violacé.
Dans le même hôte, un virtua cop 2 (pas très bien calibré en l’occurence), jeu de flingue assez ancien mais efficace. IMG_0387
 IMG_0388    Un scud race injouable : pédale de frein trop ferme et bugs graphiques
Un ancien Gundam en 3D sur borne générique qui m’a un peu fait penser à Dynasty Warriors (avec moins d’ennemis quand même). IMG_0824
IMG_0823 Dans un grand magasin de Tomakomai, une hardcore-gameuse qui pête le Hi-score sur Bust A move 4. (comme quoi y a des gens qui savent  encore s’amuser)
Un cimetière de bornes…(scrogneugneu vous pouvez pas virer une de vos merdes de jeux musicaux et remettre ce bon vieux Daytona !!) IMG_0828
IMG_5343 Un ridge racer premier du nom, piloté de main de maître et en Yukatta s’il vous plaît.
Une légende du shmup vertical old-school : la série Raiden. Ici le 2ème opus. IMG_5533
IMG_5346 un « tape sur le croco avec un marteau » tout de même rigolo.

 

Dans la rubrique, décidément je ne comprends pas.

IMG_3755 Des courses de chevaux avec des modèles réduits de chevaux sur la piste et une retransmission virtuelle sur grand écran.
le truc indéfinissable dont je vous parlais : IMG_0826
IMG_0827 Un autre truc indéfinissable : oui je sais ça ressemble bcp au premier. Sega en fait avec des tas de billes qui tournent vers le centre mais  je ne sais pas si ça influence le gameplay.
Un jeu de foot qui se joue avec des cartes. IMG_0874

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans japon. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s