J8 : dans le brouillard

Ce matin, la nuit a fini très tôt : vers 6 H 15, l’objectif étant de profiter au maximum de la lumière de l’astre solaire. Malheureusement, le plafond était bas et l’atmosphère humide.

Petit déjeuner japonais vite pris, nous partons vers les marais de Kushiro pour une petite ballade (4-5 km) sous les attaques de dangereux insectes suceurs de sang (des moustiques quoi). L’objectif initial est d’observer des grues : bon il y en avait pas et vu la végétation et le brouillard, y-en aurait-il eu que nous ne les aurions certainement pas entre-aperçu.

IMG_0374 IMG_0372 IMG_0373

La végétation est très dense, essences de chênes majoritairement avec des plantes (sans doute des rhizomes) qui couvrent la moindre parcelle laissée libre par le chemin et les plate-formes d’observation des grues. Le chemin est toujours super bien aménagé avec planches, marches et ponts suspendus quand c’est nécessaire.

Nous reprenons ensuite la voiture et nous voyons des grues partout dans les champs, comme quoi c’est quand on les cherche pas qu’on les trouve.

Je ne vais pas vous faire une monographie sur la grue du Japon mais c’est un oiseau dont la symbolique est très forte ici (l’équivalent de la cigogne en Alsace).

_MG_2752

La route se poursuit vers Utoro, au porte de la péninsule de Shiretoko.Le paysage change progressivement, les premiers contreforts montagneux apparaissent.

Nous décidons de prendre la route côtière pour le panorama (et parce que le ciel est un peu plus dégagé de ce côté).

IMG_0375 Au large, l’île de Kunashiri
Des dragontooth destinées à briser les vagues. IMG_0379

Arrivé à Shiretoko, la route serpente dans des vallées de plus en plus encaissées, les arbres commencent à rougir et les lambeaux de brumes s’accrochent au sommet.

IMG_0382  
  IMG_0383

La péninsule de Shiretoko est -selon nos guides- l’un des des endroits les plus sauvages du Japon et nous avons choisi d’y séjourner 3 jours pour faire des randos.

Nous arrivons à  Utoro à la tombée de la nuit, l’hôtel est assez classieux, la chambre pour 4 contient 2 lits et 2 futons dans un coin japonais de 8 tatami : très chouette ! Bien sûr, vue sur la mer toute proche.

IMG_0384

Nous profitons du onsen situé dans l’hôtel :  grande salle avec 3 bassins, un sauna et un bassin extérieur, les filles ont la même chose de leur côté. A la sortie, des bornes d’arcade pour chacun d’entre nous :un virtua cop pour Hugunkh et Freud, un bust-a-move pour cléclé et un striker 1945 pour moi. Si ce n’est pas le paradis ça y ressemble beaucoup ! (quoique j’aurais peut être préféré un Mushihime sama mais faut pas trop demander)

En revenant du dîner, nous découvrons que les futons ont été préparés en notre absence : il n’y a pas à dire, ils sont très forts.

Remarque : finalement les daims, il y en a partout même le long de la route. On peut s’arrêter, klaxonner à côté, ils ne bougent pas…

IMG_0380

Un dernier washlet pour la route :

IMG_0354

Publicités
Cette entrée a été publiée dans japon. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s