J5: vers le Nord

Journée sous le signe du rail.

9 h de train qui nous ont menés de Tokyo (7:02 à la gare de Ueno) à Tomakomai sur Hokkaido.

Le trajet se fait en Shinkansen (le TGV local) de Ueno jusqu’à Hachinohe. 13 minutes de correspondance plus tard, nous sommes dans une sorte de corail vers Hakodate (de l’autre côté de la mer donc)

IMG_0242  
IMG_0251 IMG_0238
  Ci-dessus, un shinkansen E3 (pas certain)
IMG_0240 le shinkansen série 700 au bec d’ ornithorynque. Il n’y pas à ergoter, ils sont forts en mecha-design !

Le train au Japon est un peu différent de chez nous : déjà les rames sont  plus larges (ou mieux agencées), même en seconde on peut se croiser dans la rangée centrale. Les banquettes sont orientables au choix des passagers vers l’avant ou l’arrière (pas comme chez nous, où ils ont toujours pas compris que personne n’aime avoir un inconnu en face qui souhaite lui aussi étendre ces jambes).

Le contrôleur ne contrôle quasiment pas et ponctue chaque passage dans la rame d’un salut et d’une courbette aux voyageurs.

Les toilettes sont propres (et oui c’est une constante ici) et bien conçue, seule la voiture bar laisse à désirer : il n’y en a pas. Tout se fait en restauration à la place comme dans nos corails ou en TGV 1ère.

Les japonais s’occupent comme ils peuvent, sans trop de bruit, soit en dormant soit en jouant (les DS sont partout).

Et chose incroyable : les trains partent et arrivent à l’heure !

Pour notre seconde correspondance, pas de place réservée, le train est bondé, nous nous décidons pour le couloir entre les voitures 7 et 8. Le trajet dure 2 heures avec un passage bref mais bruyant par le tunnel sous-marin qui relie les 2 îles. J’en profite pour lire « Chronique Japonaise » de Nicolas Bouvier : si vous ne connaissez pas, lisez toute son oeuvre, c’est un ordre !

Une motrice kawai.   IMG_0263

Arrivée à Hokkaido, le paysage ne change pas vraiment : depuis Tokyo, alternent des paysages sur-urbanisés et des campagnes, tout de même assez densément peuplées.

IMG_0256   
  IMG_0259

Ces dernières sont composées de petits villages, petites rizières et petits bosquets. Oui tout est petit, mais on distingue un peu plus loin de grandes montagnes à la silhouette volcanique dont les flancs sont couverts d’une  forêt qu’on imagine vigoureuse. A vrai dire, la végétation locale ne fait pas dans la demi-mesure : nous avons l’impression que la flore, vexée d’être sans cesse perturbée par les nouvelles constructions, se venge en transformant le moindre mètre carré laissé libre de béton en forêt impénétrable.

 

IMG_0265 Le gong à la gare d’Hakodate : tout le monde le prend en photo, alors je fais pareil.

Un dernier train diesel nous permet de relier en 2h30, Hakodate à Tomakomai. Sur ce dernier trajet, le train est quasi vide, ce qui n’était pas le cas des 2 précédents : aujourd’hui ainsi que demain et après-demain sont jours fériés au Japon. Et au Japon, le temps et l’espace sont confondus : ils sont assez peut souvent libres ! Du coup, les Japonais partent par wagons entiers faire du tourisme.

Tomakomai enfin a le charme du ville de province au passé (et sans doute au présent) industriel et dont l’architecture a sans doute été confiée à un fervent admirateur du style soviétique : en un mot comme en cent, c’est pas top.

IMG_0276  
  IMG_0272

Pour vous donner une idée de notre position, on est là : cliquez ici. Nous sommes à peu près à la hauteur du sud de la France (Tokyo est au même niveau que le maghreb) et il commence à faire un peu plus froid : rien de démentiel, mais on voit que le pays est équipé pour la neige.

L’hôtel (un Toyoko, l’équivalent de notre Ibis) est situé juste à côté de la gare, et notre activité de la soirée a consisté à squatter le grand magasin local (avec bornes astro city complètement défoncées, pas pratique pour du manic-shmup ainsi qu’une outrunners d’époque) et à s’y restaurer.

 

Demain nous récupérons la voiture, ça va être un grand moment.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans japon. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s