Back in black

enfin ce sera plutôt grey pour le coup parce que la météo sur Paris n’était guère reluisante à notre arrivée ! Heureusement qu’à Lyon, il fait toujours beau.

Cette dernière journée de voyage aux USA était placée sous le signe des transports et des adieux déchirants.
Le matin, préparation des bagages et chargement de la Subaru, puis départ pour San Diego Downtown pour visiter l’USS Midway (le porte-avions dont je parlais dans le post précédent) : on fait la visite rapidement car nous avons prévu de retrouver nos hôtes à 2 pas de là au Seaport Village.
Ceci dit, un porte-avion, c’est grand ! Enfin c’est petit aussi, ça dépend où l’on se place : les quartiers de l’équipage sont assez spartiates pour ne pas dire minuscules, le main deck (qui tient lieu de hangar à avions) et le pont d’envol sont immenses.

Suspense, va-t’il se manger la porte ?

En fait non….mais c’est quand même exigu.

Avec une échelle qui souligne bien l’immensité du pont :

Un Panther (oui oui le même que celui de Buck Danny dans « Menace au Nord »)

Après on déjeune (moi sur le pouce parce que je suis toujours pas très bien) et vas-y qu’on s’embrasse, qu’on se fait des mamours, qu’on pleure, qu’on se console, qu’on se donne rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure , même homme, bref on se dit au revoir.

Alors comme on aime faire durer le plaisir on se fait une petite course sur la Highway mais la Subaru (même climatisation coupée, toutes vitres fermées) ne tient pas longtemps face à la BM (faut dire aussi qu’on est chargé).

Et là, ensuite nous rentrons, seuls vers L.A. (dommage pour l’effet, il n’y avait pas de soleil couchant), rendre la voiture et prendre l’avion.

Notons que nous avons rendu la voiture dans l’état courant c’est à dire avec de la terre partout (dedans et dehors) et qu’a priori on a pas eu de pénalités : si on demande un 4×4 c’est quand même pas pour faire du bitume, sinon on aurait pris une ford Mustang (2010).

Le voyage est quelconque (ie en classe touriste), l’arrivée à Paris humide. TGV et métro et hop on est rentré dans nos pénates. Le géant vert (ou une autre personne qui a la main verte) s’est bien occupée des plantes.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans USA. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s